Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici

Installation et premières utilisations

Installation de PowerPivot

Pré-requis

PowerPivot ne fonctionne qu’à partir de la version 2010 de Microsoft Excel. Dans cette version, les fonctionnalités communes Office devaient être installées, mais c’était le cas par défaut lors d’une installation. Le Framework .NET en version 3.5 avec Service Pack 1 était également nécessaire. Il s’agissait là des seuls prérequis techniques à l’installation de PowerPivot. Dans Excel 2013, il n’y a plus un seul prérequis, vu que PowerPivot est embarqué d’origine dans le logiciel.

Toutefois, le traitement des cubes nécessite des ressources étendues. Dans le cas de sources de données particulièrement conséquentes, il est conseillé de disposer de beaucoup de mémoire. La plupart des exemples que nous montrerons dans ce livre sont réalisables avec quelques centaines de mégaoctets disponibles, bien que les données soient tout de même réalistes et parfois conséquentes. Dans une approche professionnelle un peu plus intensive, il pourra être utile d’opter pour des versions 64 bits du système d’exploitation, d’Excel et de PowerPivot afin de pouvoir dépasser la limite des 3 giga-octets de mémoire vive utilisables.

Activation du composant PowerPivot

L’installation du composant...

Première utilisation

L’onglet et la fenêtre PowerPivot

Pour une première utilisation, nous n’aurons besoin que de connaître deux icônes dans l’onglet POWERPIVOT du ruban. La première est celle qui nous permet de lancer la fenêtre PowerPivot.

images/02OS04V13.png

 Cliquez sur le bouton Gérer.

La fenêtre PowerPivot qui apparaît est celle à partir de laquelle nous allons créer des cubes :

images/02OS05V13.png

Si, lors du lancement de PowerPivot, vous obtenez une erreur : ”Invalid Pointer Array”, suivie d’un autre dialogue ”PowerPivot ne peut pas charger le modèle de données”, il y a des chances que le problème vienne d’une mise à jour Windows Update fournie en octobre 2013 sous le numéro de référence KB 2825655. La solution consiste, ou bien à désinstaller cette KB, ou bien à installer la KB corrective de référence KB 2837666, disponible sur : http://support.microsoft.com/hotfix/KBHotfix.aspx?kbnum=2837666

Pour faire simple, toutes les commandes dans l’onglet PowerPivot du ruban concernent la façon dont nous allons utiliser les données du cube dans le classeur Excel, alors que les commandes dans la fenêtre PowerPivot sont celles qui servent à créer, modifier et mettre à jour ce cube.

Récupérer des données

La seconde des fonctionnalités les plus importantes se trouve dans la fenêtre PowerPivot et permet les imports de données. Les icônes correspondantes sont contenues dans l’onglet ACCUEIL, dans le groupe Obtenir des données externes.

Pour créer une analyse PowerPivot, il faut commencer par incorporer des données qui vont servir à créer le cube. Afin de rendre ceci le plus simple possible en première approche, nous allons montrer comment réaliser cette opération sur un fichier fourni dans les téléchargements associés au livre et disponibles sur la page Informations générales.

Les livrables associés à ce livre sont téléchargeables sur la page Informations générales.

Le fichier que nous utiliserons s’appelle resultats_communes_T2.csv et se trouve sur notre ordinateur dans le sous-répertoire Résultats des élections présidentielles...

Manipulations simples

Structure générale d’une analyse PowerPivot

Nous avions laissé notre premier Tableau Croisé Dynamique d’analyse PowerPivot avec seulement quelques colonnes de données, mais cela n’était bien sûr que le début des manipulations possibles. Avant de nous lancer véritablement dans les fonctionnalités de PowerPivot, il faut toutefois définir quelques points de vocabulaire.

 Pour cela, commencez par rouvrir le fichier précédent s’il ne l’est pas déjà.

 Décochez les quatre champs rajoutés en dernier, et ne laissez que nb voix HOLLANDE et nb voix SARKOZY.

 Glissez le champ code commune et déposez-le dans FILTRES.

 Réalisez la même opération pour placer nom commune dans LIGNES.

 Faites un clic droit sur nom region et sélectionnez la commande Ajouter un segment.

 Répétez l’opération sur code departement.

Vous devez obtenir un affichage comme suit :

images/02OS18V13.png

Les segments sont les deux blocs positionnés à droite sur la capture d’écran ci-dessus (mais ils peuvent être déplacés à n’importe quel endroit de la feuille de calcul). Ils permettent de filtrer les données de manière plus rapide que les filtres simples, positionnés systématiquement en haut du Tableau Croisé Dynamique.

Il est possible d’utiliser une même donnée pour deux besoins différents. Par exemple, la donnée nom region pourrait à la fois servir pour les segments et être rappelée dans les lignes.

 Dans les segments que vous avez créés, sélectionnez quelques données au hasard, en commençant par le filtre sur les régions :

images/02OS19V13.png

 Puis sélectionnez des départements à l’intérieur des régions (gardez la touche Ctrl enfoncée pour sélectionner plusieurs entrées) :

images/02OS20V13.png

Notez que les segments se mettent à jour les uns par rapport aux autres automatiquement. Lorsque vous sélectionnez des régions, le segment sur les départements ne montre que ceux correspondant aux régions choisies.

 Pour ce qui est du filtre sur le code commune, déroulez le filtre en cliquant...