Sommaire

MicroPython Pyboard-D

Comme la Pyboard originale, la Pyboard-D est toujours propulsée par un microcontrôleur de la famille STM32 (STMicroelectronics), mais avec une sérieuse montée en puissance.

Bien que la carte soit minuscule, celle-ci est capable de proposer jusqu’à 59 entrées/sorties grâce à son tout nouveau connecteur WBUS !

1. Premier survol de la Pyboard-D

images/04bRI02.png

Survol de la Pyboard-D

Le connecteur microUSB

Comme pour la Pyboard originale, le connecteur microUSB supporte de nombreuses fonctionnalités !

Il permet d’alimenter la Pyboard-D.

Il permet aussi d’exposer le système de fichiers de la carte MicroPython. La carte est détectée comme un périphérique de stockage de masse, ce qui permet de manipuler et éditer les fichiers très facilement depuis l’ordinateur sur lequel la carte est branchée.

Le port microUSB permet également d’établir une connexion USB-série avec le firmware MicroPython exécuté sur la carte. Comme pour la Pyboard originale, cela permet de profiter de la ligne de commande interactive (REPL) mise à disposition par le firmware MicroPython.

Pour finir, cette interface permet également l’émulation de périphériques HID (Human Interface Device - interface homme-machine), ce qui permet à la carte de se faire passer pour un clavier ou une souris (cf. Séquence de démarrage - Fichier boot.py).

Nouveauté pour ...