Introduction

Les objets connectés ou objets communicants apparaissent vers la fin des années 90. En 1991, un système de péage automatique est installé dans l’Oklahoma. Celui-ci permet de s’engager sur une autoroute sans s’arrêter pour payer. Le système est à la même époque utilisé pour connaître les déplacements des animaux auxquels un tag a été inoculé. Puis dans les années 2000, c’est l’explosion. Le secteur de l’industrie utilise le procédé pour la traçabilité des marchandises, le secteur des transports suit avec pour objectif de faciliter l’accès aux quais de ses usagers par la mise en place d’une carte magnétique. Et les exemples se multiplient pour des applications toujours plus originales : de la maison connectée aux objets connectés eco-friendly, les perspectives de développement sont considérables. Le marché français des objets connectés pourrait ainsi représenter 500 millions d’euros en 2016 (Les échos « Les objets connectés : un marché mal exploité ? »).

Mais de quoi parle-t-on ? Il n’existe pour l’heure aucune définition « officielle » d’un objet connecté mais l’expression n’est pas pour autant mystérieuse. Ils peuvent être définis comme...

couv_DPGJECEM.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Quiz
Suivant
Objets connectés, sécurité et protection des données