Sommaire

Introduction

L’exemple de 2001 : l’Odyssée de l’espace décrit dans l’introduction est un des fantasmes parmi tant d’autres qui colle à l’expression « Intelligence Artificielle ». Depuis le canular du Turc mécaniqueTurc mécanique (https://fr.wikipedia.org/wiki/Turc_mécanique) à la fin du XVIIIe siècle, la machine intelligente ne cesse de faire rêver.

Pourtant, comme pour les « fake news », la réalité scientifique cède souvent la place au fantasme. Comment ne pas résister au charme vénéneux d’Ava dans le film Ex MachinaEx Machina (https://en.wikipedia.org/wiki/Ex_Machina_(film)) ? Comment ne pas se sentir menacé par The TerminatorThe Terminator (https://fr.wikipedia.org/wiki/Terminator) ou les réplicants de Blade RunnerBlade Runner (https://fr.wikipedia.org/wiki/Blade_Runner_(film)), préfigurant la société du futur ? Ces dystopies alimentent les imaginations depuis des années et sont pourtant très éloignées de ce qu’est et de ce que promet l’intelligence artificielle, en tout cas dans notre futur proche fait d’IA faibles. L’objectif de ce premier chapitre est de mettre un terme à ces spéculations hollywoodiennes et de faire un point sur l’état de l’art de l’IA.

Dans le reste du livre, j’écris IA pour Intelligence Artificielle. On entend beaucoup de ...