Sommaire

Analyse des résultats sur le premier scénario

À partir de ce point, nous passons à proprement parler au profilage de l’application. Cette opération consiste à exécuter de manière itérative les points suivants :

  • Analyser les résultats les plus marquants. La plupart des profileurs nous aident sur ce point, en mettant en avant les fonctions prenant le plus de temps sur le scénario joué. C’est en particulier le cas d’ANTS Performance Profiler, qui utilise un marqueur orange HOT à côté des fonctions à étudier.

  • Modifier le code afin de supprimer le goulet d’étranglement trouvé par le profileur. Ne surtout pas modifier quoi que ce soit d’autre, pour ne pas risquer de fausser les mesures suivantes.

  • Relancer le profilage sur le même scénario, et vérifier l’amélioration de performance. Dans le meilleur des cas, le point de contention a purement et simplement disparu, et la prochaine méthode sur la liste devra être traitée. Au pire, la baisse de performance n’aura pas été effective ou suffisante, et il faudra envisager une autre méthode pour améliorer les performances de la fonction posant problème. En règle générale, toutefois, vu que le profileur marque une fonction atomique, il est relativement simple de voir ce qui pose problème. C’est d’ailleurs l’apport principal de ce type d’outil. ...