Particularité des fonctions inline

1. Mécanisme des fonctions inline

Une fonctionnalité de .NET, par ailleurs présente dans d’autres langages, est la notion de fonction inline (il s’agit du terme consacré, qui est utilisé tel quel en français). Ce mécanisme s’utilise concrètement sous forme d’attribut à placer au-dessus d’une méthode. Lors d’un appel à cette méthode, au lieu d’effectuer un saut en mémoire vers l’emplacement du code machine correspondant, .NET recopie la portion de code concernée directement à l’endroit de l’appel de la fonction. Bien évidemment, cette optimisation n’est active que lorsque le code en question est très réduit (en l’occurrence, la documentation indique que la taille maximum du code IL est de 16 octets). Fonction inline

L’exemple ci-dessous montre deux fonctions, Fonction1 et Fonction2, qui réalisent le même calcul de deux manières. La première calcule directement le résultat voulu, tandis que la seconde passe par une fonction intermédiaire.

using System; 
 
namespace FonctionInline 
{ 
    class Program 
    { 
        static void Main(string[] args) 
        { 
            int resultat...
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI2ECR.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Gestion de la mémoire par .NET
Suivant
Impact de la gestion mémoire sur la performance