Le dessin avec GDI+

Lors du développement d’application, la couche d’abstraction de Windows permet de ne pas avoir à écrire du code pour un composant particulier. Par exemple, pour les cartes graphiques, il en existe de très nombreuses, toutes différentes. C’est pourquoi la couche GDI (Graphics Device Interface) est mise à disposition des développeurs. Ils communiquent avec cette API et elle fera ensuite le lien avec Windows, puis les informations passeront par le driver de la carte graphique et enfin l’écran. Dans le Framework .NET, cette API est connue sous le nom de GDI+, elle est répartie sur six espaces de noms :

  • System.Drawing : cet espace de noms contient la plupart des classes, structures et autres définitions de base pour la programmation graphique. System.Drawing

  • System.Drawing.Design : cet espace de noms contient les classes utiles pour le développement de l’interface graphique au moment de la conception dans Visual Studio. System.Drawing.Design

  • System.Drawing.Drawing2D : cet espace de noms fournit la plupart des classes pour le dessin en deux dimensions avec notamment le dessin vectoriel, les transformations géométriques et les effets visuels tels que l’anti-aliasing. System.Drawing.Drawing2D

  • System.Drawing.Imaging : cet espace de noms fournit les classes permettant de gérer la manipulation des images. System.Drawing.Imaging

  • System.Drawing.Printing : cet espace de noms fournit des classes permettant de simplifier l’impression...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI9C19VIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction à la cryptographie
Suivant
Le remoting