Sommaire

Les espaces de noms

Le code d’une application peut très vite contenir plusieurs dizaines, centaines ou milliers de types différents. Afin d’organiser le projet, il est tout à fait possible de créer une structure hiérarchique de dossiers regroupant les types par utilité ou contexte d’utilisation. En plus de cette organisation physique, il est possible de créer une organisation logique à l’aide du concept d’espace de noms (namespace en anglais).

1. Nomenclature

Un espace de noms est composé de plusieurs identificateurs séparés par l’opérateur point (.), chacun des identificateurs faisant office de conteneur logique. Voyons quelques exemples d’espaces de noms :

System 
System.Windows 
System.Data.SqlClient

Ces trois espaces de noms font partie du framework .NET. System contient les types de base de .NET, comme les types primitifs, System.Windows est le conteneur logique des types de base pour la création d’applications fenêtrées. Enfin System.Data.SqlClient contient les types de la brique ADO.NET spécifiques aux bases de données SQL Server.

En plus de l’aide à la structuration, l’utilisation d’espaces de noms permet d’avoir plusieurs types dont le nom est identique : pour éviter toute ambiguïté entre ces types, il est possible d’utiliser le nom pleinement qualifié du type que l’on souhaite utiliser. Ce nom complet est la concaténation ...