Installation sous Windows Installation:sous Windows

Contrairement à Linux et à macOS (qui reposent tous deux sur un noyau Linux), Windows ne permet pas l’exécution native d’applications Linux, et il est dès lors impossible pour Docker de se reposer sur les fonctionnalités du noyau pour en tirer parti. Pour cette raison, Docker doit utiliser un environnement Linux pour permettre son exécution.

On comprend donc que l’utilisation de Docker sous Windows repose sur la virtualisation. Assurez-vous qu’elle est bien activée sur votre machine avant d’aller plus loin. Cette information est disponible dans le résumé CPU de l’onglet Performance du Gestionnaire de tâches Windows.

Cette virtualisation n’est pas nécessaire si, lors de l’installation, le choix Utiliser les conteneurs Windows a été fait, car ces derniers ont été créés pour s’intégrer directement avec le noyau Windows, à l’instar de Linux avec les conteneurs pour Linux. Nous verrons dans un chapitre dédié les particularités des conteneurs sous Windows.

1. Docker Desktop (méthode classique) Docker Desktop

Pour pouvoir réaliser les manipulations de ce chapitre, il faut impérativement posséder une des versions de Windows qui supporte Hyper-V, à savoir les versions "Professionnel", "Entreprise" ou "Éducation". En effet, comme nous...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EIDOCDNET.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Installation sous macOS
Suivant
Fonctionnement du CLI