Inspection, maintenance et optimisation

1. Zeitgeist ou la journalisation d’événements

Ce service enregistre les activités et les événements de l’utilisateur comme les fichiers ouverts mais aussi, et c’est là que réside la polémique, les sites web visités, la géolocalisation, jusqu’aux conversations entre les utilisateurs. L’installation de ce service ne se conçoit que sur un poste de travail et il est à parier qu’un administrateur aura à « déminer » le terrain en expliquant son utilisation auprès du personnel de l’entreprise avant toute installation.

Zeitgeist évolue nativement avec l’environnement de bureau Gnome (et l’environnement Unity d’Ubuntu maintenant abandonné), ce qui rend malaisée sa désinstallation en raison de dépendances.

C’est là le paradoxe de Zeitgeist : on en parle plus dans le cadre d’une désinstallation que d’une installation ! Le projet en lui-même semble en déshérence même si le logiciel existe toujours dans les serveurs de dépôts de la Debian Stretch.

 Regardez les dépendances nécessaires à l’aide cette fois de la commande trop méconnue apt-cache du paquet logiciel zeitgeist sur le système Burinux :


root@burinux:~# apt-cache depends zeitgeist 
zeitgeist 
  Dépend: zeitgeist-core 
  Dépend:...
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI9DLIN.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Protection contre les menaces
Suivant
Gestion avancée des serveurs de dépôts