Sommaire

Rappel des calculs d’amortissements CALCUL:Amortissement

Chaque entreprise se doit de tenir un registre qui devra lister toutes les immobilisations et calculer un plan d’amortissement pour chacune d’entre elles, en indiquant, entre autres, la date d’achat, la durée, le type d’amortissement ainsi que la date et le motif de sa sortie du patrimoine de l’entreprise.

Le plan d’amortissement est fonction de la durée probable de vie d’une immobilisation et du type d’amortissement concerné. Par mesure de simplification, et seulement pour certaines PME, il est possible de se baser sur les durées proposées par l’administration fiscale, dont voici quelques indications :

  • Constructions : 20 à 50 ans.

  • Installations techniques : 5 à 10 ans.

  • Agencements, aménagements : 10 à 20 ans.

  • Matériel de transport : 4 à 5 ans.

  • Matériel de bureau, mobilier : 5 à 10 ans.

  • Ordinateurs : 3 à 5 ans.

Nous nous limiterons, dans notre projet, aux deux types d’amortissements les plus utilisés : le linéaire (amortissement comptable) et le dégressif (amortissement fiscal).

L’amortissement linéaire AMORTISSEMENT:Linéaire

Calcul du taux

Le taux est déterminé à partir de la durée en divisant 1 par cette dernière.

Pour une immobilisation à amortir sur 5 ans le taux sera calculé en divisant 1 par la durée soit par exemple 1/5 donne 0.2 soit 20%.

Montant de l’amortissement ...