Sommaire

Configuration de base d’un serveur DNS

DNS (Domain Name System) est un protocole de résolution de noms, permettant de faire la relation entre un nom d’hôte ou de service et une adresse IP. Il a été créé en 1983 par Paul Mockapetris et Jon Postel, et défini à l’origine dans les RFC 882 et 883 (remplacées depuis par les RFC 1034 et 1035). Il est devenu le standard de fait pour la résolution de noms sur Internet. Paul Mockapetris Jon Postel

1. Principes de DNS

DNS est un système de résolution de noms structuré en arborescence. Cette arborescence virtuelle est organisée en domaines et sous-domaines. Chaque domaine ou sous-domaine constitue un nœud de l’arborescence et peut contenir des noms associés à des adresses IP. Il existe également une branche de l’arborescence permettant de résoudre des adresses IP en noms d’hôtes ou de services (résolution inverse).

Les domaines et sous-domaines sont gérés par des serveurs de noms DNS qui coopèrent entre eux pour fournir aux clients DNS la relation entre des noms et des adresses IP. Ces dernières peuvent être des adresses IPv4 ou IPv6.

L’arborescence DNS peut être privée ou publique. La plus grande arborescence DNS publique est celle d’Internet.

a. Clients et serveurs DNS

Un client DNS (resolver) interroge un serveur DNS pour connaître la ou les adresses IP correspondant à un nom (résolution ...