Sommaire

Sauvegardes et restaurations Sauvegarde Restaurations

De nombreuses commandes de sauvegarde sont proposées aux administrateurs Unix. Certaines commandes standard (tar, cpio, dd) sont présentes sur toutes les versions mais d’autres commandes spécifiques sont souvent disponibles. Après les avoir identifiées et maîtrisées, il est possible, à partir de ces commandes, d’écrire des scripts adaptés à sa propre stratégie de sauvegarde. De plus, le service cron de planification de travaux (voir chapitre Maintenance quotidienne) permettra de lancer automatiquement ces utilitaires personnalisés.

Le choix de matériels spécialisés ainsi que l’hétérogénéité de nombreux sites de production font assez souvent choisir une solution commerciale plutôt que l’utilisation directe des commandes du système.

Voici quelques principes importants mis en jeu dans la quasi-totalité des commandes Unix :

Une commande de sauvegarde fabrique un fichier résultat (archive) qui peut être écrit soit sur un fichier spécial (lecteur de disquette ou de bande), soit sur un fichier ordinaire (avec création ou écrasement), soit sur la sortie standard (pour une collaboration, via un pipeline, avec une autre commande).

Lors d’une sauvegarde, il faut souvent être attentif aux éventuels liens symboliques mis en jeu dans l’arborescence concernée. Il est nécessaire ...