Sommaire

Options et paramètres de configuration

Tout point d’entrée/sortie sur un réseau doit être identifié afin que la trame soit reçue (acceptée) par le bon périphérique. Une carte réseau ou un port série, doivent avoir un numéro qui doit permettre de les repérer au plus bas niveau (du modèle OSI).

1. Adresse physique

Adresse:physique

Sur un réseau local de type Ethernet (le plus courant, que nous aborderons plus tard), c’est une adresse physique sur six octets, qui permet d’identifier l’interface réseau. Les trois premiers octets de cette adresse sont attribués par l’IEEE pour identifier le constructeur du matériel (ex. 00AA00 pour le constructeur Intel et 00A024 pour 3Com). Les trois octets restants sont laissés à la disposition du constructeur, qui doit faire en sorte de vendre des cartes, de telle manière qu’aucune n’ait la même adresse physique, sur le même réseau de niveau 2.

Une adresse MAC va soit identifier une carte réseau unique (I=0), soit être associée à un ensemble de cartes (G=1). Cette adresse pourra être unique globalement (U=0) ou simplement unique sur un périmètre limité (L=1).

images/MC3EC02.png

Théoriquement, rien n’empêche le système d’exploitation réseau de travailler avec des adresses physiques différentes de celles du constructeur. Par exemple, sous Windows, en accédant ...