Évolution d’un secteur d’activité

Des études estiment que 60 % des métiers qui seront exploités en 2030 n’existent pas encore, et une étude du cabinet Roland Berger présume que 42 % des emplois en France seraient menacés par la transition numérique d’ici à 2035 (l’OCDE pense plutôt 25 %).

Il est clair que certains métiers sont appelés à disparaître : les téléconseillers avec le développement des Chat Bot, une partie des ouvriers du BTP seront remplacés à terme par des imprimantes 3D, les traders seront remplacés par des robots, certains livreurs seront remplacés par des drones, etc.

En parallèle à cela, nous assistons à une transformation du salariat au profit des indépendants. En France, près de trois millions de personnes exercent une activité non salariée à titre principal, dont près d’un million qui propose des prestations de service. Ce chiffre a quasiment doublé en 10 ans, et ce n’est qu’un début.

Toujours en France, 10 % de la population active exerce en tant qu’indépendant : en Europe, la moyenne est de 15 % tandis qu’elle est de 34 % aux États-Unis (avec une projection à 50 % en 2020).

Or, les métiers du digital se prêtent bien aux indépendants. Cela permet aux entreprises et aux agences qui font travailler des indépendants français...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
MB3WM.PNG
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
L’évolution des métiers