La classe Exception

Toute application, même testée et déboguée, peut rencontrer des erreurs d’exécution. Par exemple, si l’application a besoin d’une ressource sur un réseau et qu’elle n’est pas disponible, l’erreur doit être interceptée et traitée. Les erreurs ne sont pas seulement dues au code de l’application. Il faut également prendre en considération l’environnement d’exécution pour gérer correctement les erreurs.

Le Framework .NET fournit toute une hiérarchie de classes représentant les différents types d’erreurs pouvant survenir. Toutes ces classes dérivent à un niveau plus ou moins lointain de la classe de base Exception qui contient des informations sur l’erreur qui a été levée comme le message, la source, la trace, l’erreur d’origine. La classe Exception étant très générale, vous ne souhaiterez pas lever des erreurs de ce type. Deux classes en dérivent permettant de séparer les types d’erreurs :

Exception
  • System.SystemException : cette classe est utilisée pour les erreurs habituellement levées par le Framework .NET. Des classes plus spécifiques en dérivent comme System.ArgumentException lorsqu’une méthode comporte des arguments invalides, ou System.UnauthorizedAccessException lorsqu’un problème de droit...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI9C19VIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les fenêtres
Suivant
La création d'exceptions personnalisées