Développement dirigé par les tests

Le développement dirigé par le test (TDD : Test Driven Development) est une pratique visant à coder les tests avant de développer la fonctionnalité. Le cycle de développement le plus commun dans les équipes de développeurs est le suivant :

  • Étape 1 : développement d’une fonctionnalité, d’un module ou d’un correctif.

  • Étape 2 : test manuel visant à vérifier l’étape 1.

  • Étape 3 : si le test manuel de l’étape 2 échoue, alors on retourne à l’étape 1.

Cette façon de développer est assez intuitive, ce qui en fait la méthode privilégiée par les débutants. Dans ce cycle de développement, les étapes 1 et 2 sont effectuées de nombreuses fois et de façon manuelle. L’étape 1 qui consiste à coder n’est pas automatisable, mais l’étape 2 l’est. À partir du moment où le développeur connaît le ou les résultats attendus par son code, il peut facilement écrire les tests visant à vérifier le fonctionnement de son code.

Le TDD propose un nouveau cycle de développement :

  • Étape 1 : le développeur rédige le test (ou les tests) décrivant une spécification désirée.

  • Étape 2 : le développeur fait échouer...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPMETION.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les normes selon l'ISTQB
Suivant
Technologie de tests JavaScript