Sommaire

Le conteneur léger Spring

1. Notion de conteneur applicatif

Dans un modèle très générique, une application informatique peut être vue comme un ensemble de composants coopérant les uns avec les autres pour rendre un service à un utilisateur.

Chacun de ces composants applicatifs est soumis à un cycle de vie : depuis son instanciation jusqu’à sa destruction. Selon les besoins, certains composants doivent exister simultanément en plusieurs exemplaires. Des contraintes de services ou économiques peuvent conduire à devoir momentanément réduire le nombre de composants actifs bien que ceux-ci soient encore utilisés.

Ainsi, les composants applicatifs doivent disposer d’une facette métier correspondant à la logique applicative et aux règles de gestion mais également de capacités davantage techniques représentatives de leur cycle de vie.

L’objectif des conteneurs applicatifs est de reprendre à leur compte les préoccupations techniques associées au cycle de vie des composants. Ces conteneurs sont alors responsables de la mise à disposition des composants applicatifs nécessaires dans le respect des contraintes techniques et économiques (gestion des ressources techniques telles que mémoire, puissance processeur... tout en garantissant autant que possible des performances correctes).

Pour atteindre cet objectif, les conteneurs s’appuient sur des interfaces (des contrats ...