Sommaire

Démarrer Démarrage:sur une clé USB sans carte micro SDsur une clé USB sans carte micro SD

Comme précisé dans l’introduction de ce chapitre, au moment de l’écriture de ces lignes cette possibilité offerte par le SoC BCM2837 est encore expérimentale. Elle fonctionne avec Raspbian et uniquement avec certaines clés USB et disques durs (classiques ou SSD).

1. Principe

À la mise sous tension, seul le GPU est activé. Le processeur ARM reste en veille, la SDRAM est désactivée. Le SoC comporte une ROM (Read Only Memory - Mémoire Morte) dans laquelle le fabricant a programmé le premier étage du bootloader. Lors de son réveil, le GPU est paramétré pour exécuter le programme qui est dans cette ROM. C’est ce qu’il fait et le firmware contenu en ROM a pour seul objectif d’accéder à la carte micro SD, qui doit être formatée en FAT (enfin, au moins la première partition)… sauf si on a modifié un registre de l’OTP (One Time Programmable memory) qui dit au BCM2837 que lorsqu’il démarre, il teste s’il y a une carte SD opérationnelle. Si ce n’est pas le cas, il peut essayer de démarrer sur l’USB le SPI ou l’Ethernet…

images/11RI01N.png

Sur la photo ci-dessus le Raspberry Pi équipé d’une carte HiFiBerry fonctionne normalement. Il a démarré directement sur la clé USB, sans intervention ...