L’exploitation de services

1. Les principes

La phase d’exploitation de services comprend les activités appellées communément la production informatique, et celles du support (c’est-à-dire la maintenance corrective, évolutive et préventive). Les Anglo-Saxons appellent cette phase Service Operations. Celle-ci démarre dès la mise en service officielle d’un service, à la fin de la période d’acceptation de ce dernier et se termine lors du retrait du service.

Du point de vue des métiers, c’est dans cette phase que le service va produire sa valeur.

La phase d’exploitation comporte cinq processus : Processus

  • La gestion des évènements : ce processus gère tous les faits détectables qui se produisant sur l’infrastructure, qu’ils soient normaux ou anormaux. La gestion des évènements est là pour éviter que des incidents ne surviennent en anticipant les situations qui pourraient impacter les services.

  • La gestion des incidents : elle a pour but de restaurer le service au plus vite dans les délais impartis lorsque celui-ci est arrêté ou dégradé en matière de qualité de service. Elle veillera à minimiser les effets d’un incident sur les utilisateurs. 

  • La gestion des problèmes : ce processus recherche les causes et les solutions à les situations d’incidents répétitifs ou graves.

  • L’exécution...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPITIMAT.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
La transition de services
Suivant
L'amélioration continue de services