Recommandations

Dans le monde du travail, le recours à l’IA nécessite la mise en place d’un système efficace de gestion des risques.

1. Anticiper l’application du règlement européen sur l’ Intelligence artificielleintelligence artificielle

L’annexe 2 du projet de Règlement européen sur l’intelligence artificielle classe le domaine de l’emploi dans les secteurs parmi lesquels l’IA présente un niveau de risque élevé.

Appliquée à l’emploi, l’IA pourrait donc être soumise à un régime juridique contraignant imposant notamment aux éditeurs de solution de mettre en place un système efficace de gestion du risque.

Ce système devra notamment permettre :

  • d’identifier les risques9 ;

  • de tester les jeux de données sur lesquels l’IA va s’entraîner ;

  • de mettre en place une documentation technique10 ;

  • de mettre en place un système de logs permettant de tracer les décisions prises par la machine11 ;

  • de garantir la transparence en informant les personnes concernées12 ;

  • de présenter des garanties suffisantes en termes de robustesse, de pertinence et de cybersécurité13.

Afin d’anticiper l’entrée en vigueur de ce régime, les éditeurs d’IA sont invités, a minima, à se doter d’une documentation permettant d’expliquer les choix réalisés par...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPEEJIA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
État des lieux
Suivant
Notes