Introduction DynamoDB

Notre mini-projet dont l’implémentation a commencé au chapitre Le développement d’API Serverless se rapproche maintenant de sa fin. Dans ce chapitre nous allons lui rajouter la touche finale : la partie persistance.

Mais d’abord, rappelons les lignes générales de notre projet et voyons où nous en sommes exactement. Pour mémoire, le schéma d’architecture du projet est reproduit ci-dessous :

images/Fig7-0-1.png

Le schéma d’architecture du projet

Et voilà maintenant où nous en sommes au niveau de notre implémentation :

images/Fig7-0-2.png

Le stade actuel de l’implémentation

Pour résumer, nous venons d’implémenter la plupart des briques d’architecture de notre projet, il ne nous reste plus qu’à réaliser la dernière partie, à savoir, une fonction Lambda. Cette fonction Lambda sera chargée d’« écouter » sur la file d’attente SQS où sont publiés les ordres de virements bancaires et, dès qu’un nouvel ordre arrive, de l’extraire de la file d’attente, puis de le convertir dans un objet Java particulier, avant de le rendre persistant dans une base de données.

La technologie choisie pour la base de données en question est celle connue sous le nom de NoSQL. Ceci peut paraître étrange, car notre modèle de données est éminemment relationnel et, par conséquent...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv-EIAWSL.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Exécution et test
Suivant
Les bases de données NoSQL