Sommaire

Conclusion

Vous venez de voir dans ce chapitre que pour fournir un accès à distance à vos utilisateurs, il vous faut configurer un serveur d’accès distant. Quand vos utilisateurs se trouvent en dehors de l’entreprise ils peuvent accéder aux ressources internes en utilisant soit une connexion de type Dial-up, soit une connexion VPN, soit DirectAccess.

Windows Server 2016 sait gérer les trois solutions. Il permet en plus de regrouper le serveur VPN et DirectAccess sur le même serveur, ce qui posait problème dans les versions précédentes de Windows Server.

Il inclut un certain nombre d’améliorations au service de routage et accès distant qui rendent le déploiement de DirectAccess aussi simple que possible et facile à intégrer avec une solution VPN classique.

Windows Server 2016 vous permet également avec ses stratégies d’accès, de définir de façon très précise qui se connecte, quand et de quelle façon.

Si vous souhaitez centraliser la sécurité des connexions de vos équipements réseau, Windows Server 2016 assurera le rôle de concentrateur grâce à ses fonctions RADIUS.

En l’associant avec la dernière version de l’OS client de Microsoft (Windows 8.1), vous bénéficierez également de nouvelles fonctions :

  • Auto-triggered (déclenchement automatique) : permet à des applications prédéfinies ...