Un besoin de réalité pour servir l’utilité BESOINS:Réalité numérique

Le virtuel pour le virtuel n’a finalement que peu d’utilité pour chacun. En d’autres termes, les réseaux sociaux et médias sociaux doivent également apporter une valeur dans le monde réel pour conforter leur utilité.

Chacun est libre de percevoir ou construire l’utilité réelle (on parle de IRL pour In Real Life) associé au contenu numérique.

Voici ci-dessous des exemples d’utilisation des médias sociaux pour en créer une utilité réelle et donc peut-être des affaires.

Attitude 100 % virtuelle

Facebook Contact : j’ajoute mes amis que je connais et je parle sur le média pour présenter mon quotidien afin que chacun sache ce que je vis dans un but de partage.

Attitude en faveur du réel

J’ajoute des personnes que je ne connais pas (même si je suis sur Facebook et pas sur LinkedIn) mais dont je trouve le profil intéressant ou inspirant. Je leur envoie éventuellement un message privé ou un commentaire pour en savoir plus sur leur activité et les éventuels points de synergie. Si cela s’avère pertinent, je les appelle.

images/A01MB70M7.png

Attitude 100 % virtuelle

Facebook Groupes : je vais dans les groupes Facebook qui parlent de mes hobbies, pour les films ou les jeux vidéo.

Attitude en faveur du réel

Je vais dans des groupes Facebook...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_MB7RESSO.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Un besoin de spécificité sectorielle et de verticalité pour servir l’utilité
Suivant
Un besoin d’homogénéité pour servir l’utilité