Les mythes de la communication de projet

1. William Shockley, un génie en échec Exemple:William Shockley

Inutile de présenter la Silicon Valley, la région américaine concentrant le plus grand nombre d’entreprises de haute technologie au monde. Cette région a été choisie par un inventeur de génie, William Shockley, qui a contribué à créer Intel, Apple ou encore Google.

Quelle fortune a-t-il amassé au cours de ces années florissantes ? Aucune. Il a terminé sa vie comme professeur à l’université de Stanford. Pourquoi ? Parce qu’il n’a pas su communiquer avec son équipe.

Diplômé du MIT en 1936, son talent est pourtant identifié très tôt par le gouvernement américain : pendant la Seconde Guerre mondiale, il élabore les tactiques de lutte anti-sous-marine et fait l’évaluation des pertes américaines en cas d’invasion du Japon. Au sortir de la guerre, il invente le transistor, ce qui a permis l’avènement de l’informatique et lui a valu le prix Nobel de physique en 1956.

Images/R08DP01.png

Différents types de transistors (auteur : Benedikt Seidl / source : wikimedia.org)

Comme vous le voyez, William Shockley est une tête bien faite. Déçu des choix techniques faits par son employeur, il fonde sa propre entreprise, les Shockley Semiconductor Laboratory, à Palo Alto où vit sa mère. À l’époque...

couv_DP2GP.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Comment planifier ?
Suivant
Comment communiquer ?