La méthodologie de mise en œuvre

Avant de parler de projet ITIL, de cycle d’implémentation de la démarche, ou de définition de priorité entre les processus, il est important d’identifier ou de clarifier ce que l’entreprise attend de la mise en place d’ITIL. Pour cela, la Direction générale dont c’est la responsabilité de définir la vision métier de l’entreprise et ses objectifs associés, va devoir intégrer ce que la démarche ITIL pourra lui apporter. Prenons quelques exemples... Si l’entreprise se positionne comme un acteur de l’excellence et de la qualité, ISO 20000 est une réponse à cette vision et la démarche ITIL un moyen pour y arriver.

Si l’entreprise se positionne comme un professionnel au service de ses clients reconnu dans son secteur de marché, la gestion de services avec sa contractualisation de la relation client est la réponse, la démarche ITIL étant l’état de l’art sur ce secteur. Si l’entreprise veut se recentrer sur son métier avec une politique de sourcing de l’informatique, la démarche ITIL va clarifier les rôles et les fonctions de chacun et faciliter cette externalisation. Cette vision entreprise est le prérequis à toute démarche ITIL.

Ceci étant dit, on utilise le modèle d’amélioration continue en six étapes pour mettre en œuvre la démarche...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EP23ITI.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Préambule
Suivant
L'accompagnement aux changements