Créer une connexion

Afin d’éviter cette multiplication de tableaux, vous pouvez choisir de ne créer qu’une connexion pour les requêtes intermédiaires et ne charger dans Excel que la requête finale.

Un autre élément à prendre en considération c’est la limite du nombre de lignes d’Excel (1 048 576 lignes). Pour certaines grosses bases de données, cette limite va vous empêcher de tout charger dans une feuille de calcul. Dans ce cas de figure, le seul choix vous permettant de conserver l’intégralité des données de votre base, c’est de créer une connexion sans chargement des données dans une feuille Excel.

Pour choisir comment charger le tableau :

 Ouvrez le menu du bouton Fermer et charger de l’onglet Accueil de la fenêtre Power Query et sélectionnez la commande Fermer et charger dans.

images/13SOB04.png

Vous devez ouvrir le menu Fermer et charger pour atteindre la commande Fermer et charger dans.

 Ou depuis Excel, effectuez un clic droit sur la requête dans le volet Requêtes de classeur et activez la commande Charger dans.

Si vous avez déjà chargé la requête dans un tableau, vous ne pourrez utiliser que la deuxième solution, le bouton Fermer et Charger dans de la fenêtre Power Query est alors inactif.

Ces commandes ouvrent une fenêtre permettant de faire les choix suivants :

  • Charger dans un Tableau Excel, ici nommé Table et dans ce cas vous pouvez choisir...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_SOBMPQ.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Charger dans un tableau d'Excel
Suivant
Changer le paramètre par défaut du chargement