Par quoi commencer ?

Si vous débutez en impression 3D, le mieux est de commencer par l’impression 3D FFF. La technologie est simple d’accès, abordable financièrement et ne représente pas de grosses contraintes d’utilisation. Une fois que vous avez ciblé la technologie, il reste à choisir le type d’imprimante 3D à vous procurer. Entre imprimantes cartésiennes et imprimantes 3D delta et des prix pouvant aller de 150 euros jusqu’à 10 000 euros, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

1. Imprimantes 3D cartésiennes ou delta ? Imprimante 3D:cartésienne Imprimante 3D:delta

On retrouve deux types d’imprimantes 3D : les imprimantes cartésiennes et les imprimantes delta.

images/Ch2_S3_1_IMG1.png

Imprimante cartésienne

Les imprimantes cartésiennes fonctionnent sur les trois axes X, Y et Z. Les mouvements de l’imprimante sont relatifs à ces trois axes. Sur les imprimantes RepRap comme la Prusa i3, l’axe X est représenté par les mouvements de la tête d’impression, l’axe Y par les mouvements du plateau et l’axe Z par les mouvements du chariot d’impression. Le volume d’impression est cubique.

Sur les imprimantes delta, les mouvements sont angulaires. Trois bras montés sur des axes verticaux vont venir positionner la tête d’impression dans l’espace. Le volume d’impression est cylindrique.

images/Ch2_S3_1_IMG2.png

Imprimante delta Anycubic Predator...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_LF3DIMP.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les différents domaines de l'impression 3D
Suivant
Composition d'une imprimante 3D FFF