Sommaire

Vue d’ensemble

Le Pantesting trouve un ancrage dans les notions suivantes :

  • La testabilité - capacité à mieux connaître la justesse d’un système et faciliter ses tests et leur automatisation.

  • La théorie des contraintes - convergence de la qualité de la solution par élimination du maillon le plus faible au vu des contraintes systémiques [Goldratt 1990].

  • La panarchie - différents niveaux où la qualité peut être introduite par la combinaison d’un modèle sur les interactions homme-nature [Gunderson 2002] et la multiplicité des choix de structures pour une plus grande résilience [de Puydt 1860]. Panarchie

  • La double boucle d’apprentissage - capacité à créer des liens entre les structures pour mieux orienter la progression du testeur [Argyris 1974].

images/01-IMG-01.png

Figure I-1 : Les composants du Pantesting