Du pod aux déploiements

1. Pod Pod Kubernetes:pod

Nous avons vu qu’il est possible de créer un pod utilisant un container tomcat-eni-todo-h2-env:dev. Nous utilisons tout d’abord cette version, nous ajouterons l’externalisation de la base de données plus tard.

Nous lançons donc un pod eni-todo-h2 avec le container utilisant cette image. Il faut s’assurer que le container a bien démarré et fonctionne correctement.

$ kubectl run eni-todo-h2 \ 
   --image=registry.diehard.net:5000/eni-todo-tomcat-h2:dev \ 
   --env=" 
DB_DTB_JDBC_URL="jdbc:mysql://mariadb.diehard.net:3306/db_todo" \
   --env="DB_DTB_USERNAME=springuser" ... 
pod/eni-todo-h2 created 

Il est également possible de lancer le container avec un fichier YAML et la commande suivante :

$ kubectl apply -f eni-todo-h2.000.pod.yaml 
pod/eni-todo-h2 created 

Les fichiers YAML utilisés dans ce chapitre sont dans le dossier src/main/kubernetes du dépôt git de l’application eni-todo (https://github.com/halnx-todo/k8s-manifests).

a. Sondes et contrôle de santé

Kubernetes offre un système de sonde permettant de vérifier la santé (healthcheck) d’un pod. Il y a trois types de sondes : Kubernetes:healthcheck Pod:healthcheck

  • livenessprobe Kubernetes:livenessprobe Pod:livenessprobe

  • readinessprobe Kubernetes:readinessprobe Pod:readinessprobe

  • startupprobe Kubernetes:startupprobe Pod:startupprobe

Toutes les trois...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPHADIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Services et Endpoints