Sommaire

Montage et démontage

L’opération de montage Montage est nécessaire pour accéder aux fichiers d’un filesystem par les commandes Unix classiques.

Elle consiste à accrocher l’arborescence dans un répertoire vide d’un filesystem lui-même déjà monté. Ce répertoire s’appelle le point de montage (mount point).

Le filesystem contenant la racine Unix et les répertoires de premier niveau est baptisé filesystem root. Il est monté dès le début de la phase de démarrage du système. Cela permet ensuite la constitution, via d’autres montages successifs, de l’arborescence complète vue par les utilisateurs.

Un fichier de configuration, spécifique à chaque version, permet de décrire les montages automatiques au démarrage et de bénéficier d’abrégés dans les commandes ultérieures de gestion. Ces fichiers sont détaillés plus loin dans ce paragraphe.

La mount commande mount réalise l’opération de montage.

Dans sa syntaxe complète, elle nécessite deux arguments :

  • Le nom de la partition ou du volume logique contenant le filesystem (exprimé sous la forme du fichier spécial en mode bloc).

  • Le répertoire de montage.

Des options spécifiques au type de filesystem peuvent être ajoutées. L’option la plus intuitive permet d’effectuer le montage en lecture seule. ...