Les fonctions de gestion des dates et heures

Il existe une multitude de formats d’affichage, d’utilisation et de fonctions dans chaque base de données, nous ne pouvons pas tous les décrire ici. Nous verrons dans la section Les différents formats d’affichage des dates les formats les plus couramment utilisés et la méthode pour les manipuler.

1. Date du jour : CURRENT_DATE

Pour Oracle, il existe CURRENT_DATE et SYSDATE. Pour MySQL, on peut utiliser CURRENT_DATE, CURDATE, NOW. Pour SQL Server, c’est GETDATE() et SYSDATETIME().

Ces fonctions permettent de retourner la date du jour, avec des précisions différentes (millisecondes, nanosecondes…). En fonction du SGBDR, il existe différentes fonctions qui réalisent la même chose et qui sont synonymes.

Petite particularité pour Oracle et SQL Server, SYSDATE et SYSDATETIME() donnent la date du serveur sur lequel est installée la base de données et CURRENT_DATE ou GETDATE() donnent la date de la session de l’utilisateur.

Par exemple, si la base est installée sur un serveur américain et que l’utilisateur est en France, il y aura une différence de 6 heures entre les deux dates.

Oracle


SELECT CURRENT_DATE, SYSDATE FROM DUAL; 
 

MySQL


SELECT CURRENT_DATE,CURRENT_DATE(), CURDATE(), NOW() FROM 
DUAL;
 

SQL Server


SELECT GETDATE() AS dateSession, GETUTCDATE() AS dateUTCSession, 
CURRENT_TIMESTAMP AS dateSession, SYSDATETIME() AS dateSystème, 
SYSUTCDATETIME() AS dateUTCSystème...
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI3SQL.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les fonctions numériques
Suivant
Les fonctions sur les chaînes de caractères