Sommaire

La théorie : la SPLINE:Courbe mathématique nopage>OBJET:Voir aussi SPLINEcourbe mathématique comme outil de support

Comme nous l’avons évoqué dans le chapitre Concepts 3D, édition d’objets et opérations booléennes, les courbes mathématiques ne sont pas l’orientation principale de 3ds Max pour la modélisation d’objets 3D.

Cependant, les courbes mathématiques sont indispensables en 3D dans de très nombreux cas. Elles servent de trajectoire pour une animation ou pour la disposition d’objets dans la scène. Elles servent de support pour créer des formes issues de courbes ou pour des outils se servant des courbes comme aide à la modélisation. Elles permettent aussi de créer des surfaces mathématiques qui seront en général converties par la suite en maillage éditable.

Il existe deux grands types de courbes mathématiques, mais les deux sont gérés par des points de contrôle : des points sont disposés dans l’espace virtuel 3D et la courbe est calculée en fonction de ces points et de leurs paramètres. Le premier type de courbe ne passe pas par les points de contrôle, le deuxième, comme les splines, fait passer la courbe par les points de contrôle.

images/09AT01N.png

Les splines, en haut, passent par les points de contrôle ; leur courbure doit être gérée, par ailleurs. L’autre type de courbe, en bas, ne passe ...