La séquence de remise à l’origine des axes

Avant de passer à la calibration mécanique, vous devez comprendre la séquence de base de toute imprimante 3D : la séquence de remise à l’origine des axes.

Lorsque vous démarrez une nouvelle impression 3D, l’imprimante va très souvent débuter par une remise à l’origine des axes. Cette remise à l’origine des axes est incluse dans le G-Code de démarrage (start G-Code) de tous les slicers 3D via la commande G28. Cette séquence est plus communément appelée homing ou séquence auto-home. Littéralement, ces dénominations signifient en anglais : retour à la maison.

Cette séquence est nécessaire à l’imprimante 3D pour repérer la position de chaque axe. En effet, lors du homing, les axes vont se déplacer vers les différents capteurs de fin de course afin de connaître les limites du volume d’impression. Ainsi, dans le firmware de l’imprimante, la position de la tête d’impression et du plateau pourra être initialisée. Lorsque les capteurs de fin de course positionnent la tête d’impression en dehors de la zone imprimable (c’est le cas sur des imprimantes comme l’Anet A8), des offsets logiciels sont appliqués à chaque axe pour définir le démarrage de la zone d’impression. Le volume est ensuite défini...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_LF3DIMP.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les points clés du montage de votre imprimante 3D
Suivant
Les trois piliers de la calibration mécanique