L’héritage de contrôles

Si le but est d’étendre les fonctionnalités d’un contrôle existant, que ce soit un contrôle du Framework .NET ou d’un éditeur tiers, la manière la plus rapide est d’hériter de ce contrôle. Le nouveau contrôle possède ainsi tous les membres et la représentation visuelle de sa classe parente. Il n’y a plus qu’à rajouter la logique de traitement. Au même titre que les contrôles personnalisés, il reste possible de surcharger la méthode OnPaint pour modifier l’aspect visuel du contrôle.

Si une application comporte plusieurs formulaires qui requièrent un e-mail comme champ de saisie, il serait préférable de créer un contrôle héritant de la classe TextBox et d’y implémenter la logique de validation puis d’ajouter ce contrôle aux formulaires de manière à ne pas répéter le code de validation dans chacun d’eux.

La création d’un contrôle hérité se fait de la même manière qu’un contrôle personnalisé, en créant une classe qui va hériter du contrôle ayant le comportement de base souhaité. Créez la classe EmailTextBox dans le dossier Controls et faites-la hériter de la classe TextBox :

public class EmailTextBox : System.Windows.Forms.TextBox 
{ 
} 

Ajoutez une surcharge...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI9C19VIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les contrôles personnalisés
Suivant
Les contrôles utilisateurs