Introduction

Là où PowerShell et la célèbre firme à la pomme se rejoignents c’est autour du fameux slogan « Il y a une application pour ça ». En effet, dans l’écosystème PowerShell on pourrait faire le parallèle en disant « Il y a une commande pour ça ». Ceci est d’autant plus vrai que depuis que Microsoft a créé la PowerShell Gallery (dont nous parlerons à la fin de ce chapitre), on pourrait la comparer à un magasin d’applications. Sauf qu’au lieu d’y trouver des applications, on y trouve de nombreuses commandes additionnelles packagées dans des modules. Vous l’aurez compris, ces commandes additionnelles vont permettre d’étendre à l’infini les fonctionnalités de base offertes par PowerShell.

Par ailleurs, PowerShell a suscité l’engouement de la part de nombreux éditeurs tiers tels que VMware, Amazon, Google, Citrix, HP, Hitachi, EMC, IBM, F5 Networks, etc. Tous proposent des snap-ins ou des modules pour gérer leurs logiciels ou leurs matériels. Ceci n’est pas près de s’arrêter et c’est tant mieux car on en redemande.

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI2CPOWFOL.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Exécuter PowerShell sans profil
Suivant
Les snap-ins