Sommaire

La notation JSONJSON

Cette notation en langage JavaScript permet de représenter de façon simple et facilement lisible par un être humain des structures de données parfois assez complexes. L’interface en ligne de commande de MongoDB fait usage de cette notation ainsi que du langage JavaScript, il vous faut donc en maîtriser les bases.

MongoDB stocke une représentation binaire du format JSON dans un format spécialement créé par ses concepteurs : le BSON (pour binary JSON). Lorsque vous interagissez avec la base de données, MongoDB transforme le code JSON que vous lui fournissez en BSON, comme il transformera le BSON qu’il a stocké en JSON avant de vous le présenter. La taille maximale d’un document au format BSON est fixée à 16 Mo, il est cependant rare que la taille d’un document excède cette limite (à titre de comparaison, la version en texte brut du roman « Guerre et Paix » de Tolstoï pèse un tout petit peu plus de 3 mégaoctets... et le livre fait plus de 1200 pages !).

Voici comment est représenté un objet vide en JSON :

{}

Les propriétés d’un objet JSON sont matérialisées par une ou plusieurs paires clé : valeur, séparées par une virgule :

{"clé": "valeur", "autre_clé": "autre_valeur"}

Une valeur peut à son tour être un objet :

{"clé": ...