Déclaration du domaine Office 365 dans l’EMC

Il est possible d’ajouter le compte Office 365 à la console EMC pour avoir un point d’administration commun, du moins partiellement, certains paramètres de l’organisation Office 365 n’étant pas disponibles à l’administrateur Exchange. Pour ce faire :

 Lancez l’EMC, sélectionnez le nœud Microsoft Exchange et, dans son menu contextuel, utilisez la commande Ajouter une forêt Exchange.

 Saisissez un nom qui sera affiché comme un nouveau nœud dans la console.

 Sélectionnez Exchange en ligne.

 Validez puis saisissez l’identifiant d’administrateur du compte Office 365.

images/12RI20.png

Comme précédemment lors de l’installation de la synchronisation d’annuaire avec Azure Active Directory, pensez à vérifier la configuration du service WinHTTP grâce à l’article suivant : http://support.microsoft.com/kb/2517393/en-us. Attention, pensez à déclarer une exception pour la zone locale (serveurs dont l’accès ne passera pas par le proxy). Si vous ne le faites pas, lors du prochain démarrage de la console EMC, vous aurez certes accès au nœud du compte Office365, mais plus au nœud de l’organisation Exchange ! Pour ce faire, utilisez la syntaxe netsh comme l’exemple présenté ci-dessous en remplaçant le nom du serveur proxy et les noms des zones à exclure :


netsh...
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_ei10excs.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Outil de synchronisation d'annuaire (DirSync)
Suivant
Vérification de la configuration Exchange