Sommaire

Persistance dans des bases de données avec ADO.NET

1. Présentation

La programmation objet simplifie considérablement l’accès et l’utilisation des bases de données. Le framework .NET propose pour cela ADO.NET qui rassemble principalement dans l’espace de noms System.Data un jeu de classes C# pour ce travail. Il propose également un outil remarquable nommé Entity Framework qui permet de faire abstraction de la base de données ; c’est ce que l’on appelle un object-relational mapping ou ORM. Il repose sur les classes de l’ADO.NET et expose ses entités à LINQ que nous venons de présenter et qui permet de requêter de façon quasi uniforme n’importe quel type de collections de données (base de données SQL ou collection d’objets chargés en mémoire). ORM ADO.NET Entity Framework

Ce chapitre d’introduction à ces technologies a pour but de faire le pont entre une programmation "classique" de bases de données et une programmation objet aux avantages indéniables.

2. Les termes utilisés

La base de données contient des tables et leurs schémas.

Les tables sont des informations structurées en lignes et en colonnes.

Une colonne est un élément d’information particulier d’une table.

Les enregistrements sont les données stockées sous forme de lignes dans la table.

Une clé primaire permet d’identifier ...