Sommaire

Fonctions

Tout comme la plupart des autres langages de programmation, on peut organiser le code d’un shell script en fonctions. Cela permet notamment de réutiliser une même série de commandes plusieurs fois, respectant ainsi le principe DRY, Don’t Repeat Yourself (« ne vous répétez pas »).

L’utilisation des fonctions est illustrée dans le script ch4/fonctions.sh des éléments téléchargeables.

1. Déclaration et appel

La déclaration d’une fonction dans un shell script est extrêmement simple :

nom_de_la_fonction() { 
    contenu de la fonction 
}

Aucun préfixe n’est accolé devant le nom de la fonction, aucun argument n’est précisé entre les parenthèses. Toute fonction doit être déclarée avant d’être appelée : on place alors généralement les fonctions en début de script.

Pour faire appel à cette fonction, il suffit de l’exécuter comme n’importe quelle instruction, en donnant son nom comme commande à exécuter. Cela signifie notamment que si vous définissez une fonction qui porte le même nom qu’une commande, cette commande deviendra inaccessible dans ce script avec son nom.

Pour utiliser une commande dont le nom a été « écrasé » par une fonction, on peut utiliser l’instruction command suivie ...