Techniques pour sauter

De nombreux jeux nécessitent que le joueur puisse sauter, le plus célèbre étant Mario. Tout comme pour les déplacements, plusieurs algorithmes peuvent être utilisés pour faire sauter votre sprite en fonction du rendu recherché. Nous allons voir deux techniques pour le faire sauter et une technique pour le faire sauter et avancer.

1. Un sprite qui saute

En fonction du jeu, le joueur peut être amené à sauter, notamment pour les jeux de type plateforme qui utilisent la technique du scrolling pour faire défiler les arrière-plans.

Pour créer un saut, il faut décomposer le mouvement : le sprite monte - s’arrête - puis redescend. La structure de la pile de blocs utilisée pour sauter est pourvue de :

  • un premier bloc Evénements, pour spécifier la touche qui va déclencher l’action, le saut ;

  • un deuxième bloc Mouvement : s’agissant d’un saut, donc d’un déplacement vertical, la position du sprite sera modifiée verticalement (coordonnées y). Pour monter, la valeur sera positive ;

  • un troisième bloc Contrôle : pour marquer un temps d’arrêt entre la montée et la descente ;

  • un quatrième bloc Mouvement : pour faire redescendre le sprite en modifiant ses coordonnées y d’une valeur négative.

Premier programme

 quand la touche espace est pressée

 ajouter 50 à...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_LF3SCRA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Techniques de déplacement
Suivant
Des sprites qui tombent