Sommaire

Tableaux à plusieurs dimensions

Lorsque l’on parle de tableaux à plusieurs dimensions, on parle de tableaux à plusieurs index, avec autant d’index que de dimensions. Ainsi, pour passer d’un tableau à une dimension à un tableau à deux dimensions, il suffit d’ajouter un indice permettant de se repérer dans cette nouvelle dimension.

images/Fig23.PNG

La lecture des tableaux à plusieurs dimensions est semblable à ceux à une dimension. La seule contrainte est de jouer avec les indices. Prenons le cas du tableau ci-dessus.

La lecture du tableau avec l’indice 0 nous retournera le premier élément du tableau (ici un autre tableau) :

PS > $tab[0] 
1 
2 
3

Pour obtenir une valeur précise, nous devons tout simplement fixer l’indice de la dimension horizontale et celui de la dimension verticale.

PS > $tab[0][2] 
3

Un tableau à plusieurs dimensions est la plupart du temps un tableau de tableaux. Autrement dit, il s’agit d’un tableau contenant d’autres tableaux. C’est ce que nous allons voir dans l’exemple ci-après.

Soit la définition du tableau suivant :

PS > $taboo = @(10..13),@(’Bonjour’,’Au revoir’),@(1.2,0.3,2.33)

Nous avons défini un tableau contenant trois tableaux ; soit respectivement un tableau d’entiers allant des valeurs 10 à 13, un tableau de chaînes de caractères, et un tableau de nombres à virgules (double). ...