État des lieux

Dans le monde du travail, l’IA est utilisée aussi bien lors du processus de recrutement que dans le cadre de l’exécution du contrat de travail.

1. IA et recrutement

Appliquée au recrutement, l’IA répond à trois besoins majeurs.  

D’une part, l’IA peut servir à optimiser les offres d’emploi postées par les entreprises.

En s’entraînant sur la base de l’ensemble des annonces publiées, l’IA est capable d’adapter le langage de l’offre d’emploi au profil recherché.

Ce faisant, l’IA permet aux recruteurs d’économiser le temps de rédaction de l’annonce et, par là même, de se concentrer sur les tâches qui ne pourront pas être déléguées à l’IA.

C’est toutefois lorsqu’elle scanne les candidatures que l’IA crée le plus de risques pour les entreprises.

En effet, lorsque l’IA a été entraînée sur un jeu de données qui n’a pas été suffisamment éprouvé ou qu’elle présente, de par sa programmation même, des biais algorithmiques, Biais algorithmiqueselle est susceptible d’exclure des candidats pourtant qualifiés sur la base de critères discriminants.

À titre d’exemple, le scanneur de candidatures d’Amazon a automatiquement écarté les femmes des postes à...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPEEJIA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Recommandations