Comment rédiger les User Stories et Epics ?

1. Règle des 3C Règle des 3C

Pour guider la rédaction des User Stories, un principe très simple à retenir a été proposé par Ron Jeffries. Il s’agit de la règle des 3C :

Carte

La Story est écrite sur une carte de taille assez réduite. Ces fiches peuvent être annotées (estimation, etc.).

Conversation

Les détails de la Story seront exprimés lors de conversations avec le Product Owner.

Confirmation

Des tests de validation sont décrits avec la Story (ils serviront à valider qu’elle a été réalisée correctement).

En pratique, on écrira donc la Story sur une petite carte de couleur colorée épinglée ou collée sur un tableau (principe hérité du Kanban, si vous vous souvenez bien), sous la forme suivante :

  • On commence avec un titre.

  • On ajoute une description synthétique de la « tâche utilisateur » et de ses objectifs. 

  • On peut y ajouter toutes les notes, dessins ou informations utiles. Exemple : chiffrage, indicateur de priorité ou valeur métier.

  • On y ajoute idéalement les critères de validation (par exemple au dos si on n’a plus de place…).

Cela donnera, dans la forme la plus simple, quelque chose qui ressemble à ceci :

images/V305DP01.png

La carte est un concept de partage de l’information extrêmement synthétique et efficace...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DP3SCRU.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
La brique de base du Product Backlog : la User Story
Suivant
Gérer son Backlog en pratique