Sommaire

Types de fichiers

On entend par fichier, sous Unix, la structure contenant des données utilisateur.

Les fichiers standards sont constitués d’une suite de caractères ou flux d’octets dont le format n’est pas imposé par le système mais par les applications.

L’analogie entre octet et caractère est due au fait qu’un caractère est codé avec un octet ; la taille d’un fichier peut donc être donnée indifféremment en octets ou en caractères.

Les répertoires sont des fichiers particuliers, pouvant contenir plusieurs autres fichiers (répertoires ou non). Cela permet d’organiser les fichiers de façon hiérarchique et arborescente.

Les termes "répertoire" et "fichier", utilisés sous Linux, sont équivalents à "dossier" et "document" employés habituellement sous Windows et Mac OS.

Il existe sept types de fichiers sous Linux, les trois plus importants étant :

  • fichier standard ou ordinaire ;

  • répertoire ;

  • lien symbolique ou logique (soft link).

Les quatre autres types de fichiers, manipulés principalement en administration ou en programmation système, sont :

  • fichier pointant vers un périphérique de type "bloc" (fichiers présents dans /dev) ;

  • fichier pointant vers un périphérique de type "caractère" (fichiers présents dans /dev) ;

  • fichier tampon ou tube nommé ...