Déploiement d’une base de données MariaDB

1. Origine du besoin

Le lancement d’une base de données dans Kubernetes ne constitue pas en soi une difficulté : il existe des images pour la plupart des bases de données open source du marché.

La principale difficulté va venir de deux aspects :

  • la persistance de la donnée,

  • la mise en place de la résilience.

Par la suite, l’exercice va consister à déployer une base de données de type MariaDB et mettre en place une réplication.

2. Déploiement

a. Choix de l’image Docker

Sur le site Docker Hub (https://hub.docker.com), la base de données est disponible dans l’image officielle mariadb (https://hub.docker.com/_/mariadb).

Une première installation va être réalisée afin de se familiariser avec cette dernière.

b. Version initiale du fichier de déploiement

Comme vu précédemment, kubectl permet de créer une ébauche de fichier de déploiement.

Pour cela, passez-lui les options suivantes :

  • le verbe create suivi du type (deployment),

  • un nom pour le déploiement (mariadb),

  • l’option image suivie du nom d’image à utiliser (mariadb),

  • l’option --dry-run pour ne pas créer directement le déploiement,

  • l’option --output yaml pour obtenir le résultat au format YAML.

 Redirigez également le résultat de la commande dans le fichier...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPKUB.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Objectifs du chapitre et prérequis
Suivant
Mise en place d’un StatefulSet