Sommaire

Accéder aux entités

Lors du chargement, Owlready analyse le fichier de l’ontologie et le traduit automatiquement sous la forme d’un graphe RDFRDF sous forme de Triplet RDFtriplets de la forme « sujet - verbe - objet » (nous reviendrons plus en détail sur RDF au chapitre Travailler avec les triplets RDF et les mondes). Ce graphe RDF est stocké dans une base de données au format SQLite3SQLite3, qui réside par défaut en mémoire vive (mais la base de données peut également être stockée sur le disque, comme nous le verrons à la section Ontologie volumineuse et cache disque). Ensuite, les objets Python permettant d’accéder aux entités contenues dans l’ontologie sont créés dynamiquement à la demande. Ainsi, si une ontologie comprend 100 classes, mais qu’une seule est utilisée en Python, seule cette classe sera créée en Python et les 99 autres resteront au niveau du graphe RDF.

Le pseudo-dictionnaire IRIS permet d’accéder à une entité à partir de son IRI. Par exemple, pour accéder à l’individu bactérie_inconnue dont l’IRI complète est la suivante : IRIS IRI http://lesfleursdunormal.fr/static/_downloads/bacterie.owl#bactérie_inconnue

nous indiquerons :

>>> IRIS["http://lesfleursdunormal.fr/static/_downloads/ \ 
bacterie.owl#bactérie_inconnue"]

Cependant, cette notation ...