Que mesurer et comment mesurer  ?

1. Que mesurer ?

Divers points sont à prendre en considération, comme la connectique, la continuité des liaisons, les pertes encourues, le suivi du budget optique et de la puissance optique, etc.

Lien ou canal

Le lien va d’un panneau de brassage à un autre panneau en incluant les connecteurs aux extrémités. Le canal va d’un équipement à un autre en excluant les connecteurs d’extrémité.

images/Ch14_01.png

Connectique optique

À l’interface de connexion entre deux fibres optiques, une vérification s’impose : le signal lumineux passe-t-il bien d’une fibre à l’autre ? Et ceci, sans perte ni rétrodiffusion trop importantes ? Ces questions pourraient sembler puériles, mais les techniciens aguerris savent que la propreté des faces des fibres peut parfois laisser à désirer (cf. chapitre Propreté des faces optiques). Des impuretés sur les faces des fibres, et c’est une liaison qui peut "tomber", sans compter des dommages pouvant intervenir sur les équipements !

Continuité de la fibre

Ce test de continuité de transmission du signal lumineux est très simple et permet, d’une part, de s’assurer que la fibre optique n’est pas coupée ou n’a pas subi une très forte contrainte de type macrocourbure, et d’autre part, de savoir si le bon câble, le bon cordon ou la bonne jarretière...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPCENTDO.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Exemples de DCI
Suivant
Outils de test et de mesure optiques légers