Monter le système de fichiers

Le Montagemontage du système de fichiers consiste à donner une existence dans votre arborescence au système de fichiers que vous venez de créer. S’il est vrai que sur certains systèmes d’exploitation, comme Windows, cette étape est transparente, elle doit être effectuée par l’administrateur sur un serveur Red Hat Enterprise Linux.

La raison principale à cela, c’est que sous Linux, l’administrateur a certains choix à faire. La conception de l’arborescence dans les systèmes Linux fait que votre nouvelle partition sera complètement intégrée et donc transparente : un utilisateur non averti (et les logiciels) ne pourront dire si un répertoire est sur le disque local ou sur un autre disque.

Monter un système consiste donc à choisir un point d’accès à ce système de fichiers dans votre arborescence.

Cela se fait en définissant un répertoire qui permettra d’accéder à ce nouveau système de fichiers. En entrant dans ce répertoire, vous accédez en fait aux fichiers de la partition en question.

Ce répertoire d’accès est appelé point de montage. Point de montage

Par exemple, vous venez de créer la partition /dev/sdb1. Il faut maintenant déclarer son existence dans l’arborescence. Vous créez un répertoire /database et associez ce répertoire à...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI3RED.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Installer un système de fichiers
Suivant
L'espace d'échange (Swap)