Conclusion

Je le dis toujours : "Les choses compliquées, je les ai vues et faites à l’école". Et cela se confirme tous les jours. Les principales difficultés rencontrées sont pour grande partie, pour ne pas dire totalement, issues de difficultés de compréhension et de relations humaines.

Ce qu’on attend d’un chef de projet, c’est une gestion anticipative des difficultés et des inconnues quotidiennes. C’est une gestion anticipative des conséquences des décisions qui lui seront imposées par un manager stressé ou par une situation historique qui lui prendra un peu de temps à maîtriser. C’est son lot quotidien, c’est notre lot quotidien.

C’est évidemment toujours vrai pour le chef de projet en sécurité des systèmes d’information. Il n’a pas l’expertise de tous les domaines qu’il traverse. Nous l’avons vu, gérer la mise en œuvre d’une politique sécurité informatique n’est pas exactement la même chose que de mettre à niveau un antivirus. Les compétences et connaissances requises sont… sensiblement différentes.

Néanmoins, nous pensons que le chef de projet est largement capable d’adapter sa trousse à outils de professionnel, c’est-à-dire son comportement et ses méthodes, à toutes les situations. Équilibriste, joueur de claquettes… nous...

couv_DP2PROSEC.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Conclusion